La recette du mois

Tourtisseaux à la liqueur d’angélique

Plante emblématique de Niort et de sa région, l’Angélique est une plante de 1,70 m de haut et est reconnaissable à son odeur aromatique et à sa tige cannelée, épaisse et creuse. En plus d’être consommable, l’angélique a des vertus digestives.
Selon la légende, l’angélique a été importée des pays scandinaves au XIIème siècle. Elle se cultive en lisière de la Sèvre Niortaise et pousse à l’ombre des peupliers. Son pouvoir est magique : elle guérirait les fièvres, procurerait la tempérance en toute chose y compris la chasteté. Au Moyen-Age, elle aurait contribué à guérir la peste du Nord. La plante est essentiellement transformée en bâtons confits, en confiture, en bonbons et en liqueur. Sa forme la plus connue est l’angélique confite que l’on retrouve sur les brioches ou dans les cakes. Quand à la liqueur, elle se sert en digestif mais est également la base de nombreux cocktails.
- 900 g de farine
- 150 g de beurre
- 80 à 100 g de sucre
- 4 œufs
- 1 cuillère de liqueur d’Angélique
- 1 pincée de sel +huile de friture

Dans une casserole, faire fondre le sucre et le sel dans un demi-verre d’eau.

Ajouter le beurre pour le faire à peine fondre puis mettre les œufs et parfumer hors du feu.

Mélanger bien à la cuillère en bois. Incorporer enfin la farine, peu à peu, en remuant toujours avec la cuillère, jusqu’à ce que la pâte soit assez ferme. (Vous pouvez la préparer la veille.)

Diviser la pâte en deux ou trois morceaux et étaler-les.

Abaisser-la le plus finement possible puis découper en carrés, rectangles ou losanges….
Jeter dans l’huile de friture bien chaude, retirer et égoutter une fois doré des deux côtés.

Dresser sur un compotier, saupoudrer de sucre et server.