La recette du mois

Le Farci poitevin

Le farci poitevin, jadis le plat du pauvre mais aussi des grandes occasions poitevines. Réalisé à partir des légumes du potager familial et des restes de viande, il était cuit dans un filet ou torchon et on le faisait bouillir en même temps qu’une potée de salé ou une poule au pot. Ce plat permettait de ne pas gâcher sa nourriture et de finir ses restes. On retrouvait aussi le farci poitevin lors de grandes occasions comme les vendanges, les repas de famille, les mariages ou communions.
Pour 6 personnes / Préparation 3 h / Cuisson 3 h û 1.5 kg d’oseille

- 1 gros bouquet de persil
- 1 paquet de ciboulette
- 7 à 8 feuilles de choux
- Ail vert (4 à 5 brins)
- 1 pot de crème fraîche
- 250 à 300 g de lard coupé en dés
- 10 à 12 œufs
Effiler l’oseille, en enlevant toutes les nervures. Ne gardez que des grandes feuilles de choux. Laver, égoutter.

Faire bouillir de l’eau dans une grande marmite. Jetez-y l’oseille. Dès la reprise de l’ébullition, égoutter  puis jeter les feuilles de choux, selon la même procédure. Laisser égoutter une nuit dans une passoire.

Le lendemain : dans un saladier, mettre l’oseille égouttée. Ajouter le lard coupé en dés, mélanger, puis les œufs, mélanger, les herbes que vous aurez mixé (ail, ciboulette et persil), le pot de crème fraîche. Mêler bien tous les ingrédients. Terminer en ajoutant du sel de Guérande et du poivre.

Tapisser une cocotte allant au four, de feuilles de choux bien égouttées. Mettre une feuille au fond, côté nervures au fond (au démoulage, c’est elle qui apparaîtra). Verser le mélange dans la cocotte. Mettre une feuille de chou dessus, qui tapisse le mélange et rabattre les autres feuilles de chou pour enfermer le mélange. 

Faire cuire au four à180°C (thermostat 6) pendant 3 heures.

Attendre que la cocotte soit bien refroidie. Cela permet au farci de bien se tenir. Démouler  en enlevant les feuilles de choux qui emprisonnent le farci en ne laissant que la feuille du dessous et du dessus.